UFC-Que Choisir de Rambouillet et sa Région

Energie / Eau

L’étiquette ENERGIE évolue

Depuis le 1er mars 2021 cette fameuse étiquette énergie a laquelle on se fie pour orienter nos meilleurs choix d’achat est actualisée pour les performances de notre futur électro-ménager.
Cette fiche résume les caractéristiques d’un produit et en particulier ses performances énergétiques ; différentes de celles collées sur l’emballage.
Finis, les appareils notés A+++

Lors de sa mise en place, en 1994, la notation énergétique évaluait les performances des produits en la matière, sur une échelle de A à G.
Mais, au fil des années, la qualité globale des équipements a progressé. La plupart d’entre eux ont atteint la classe A, voire l’ont dépassée. Pour que les acheteurs puissent continuer à différencier les modèles, les notes A+, A++ et A+++ ont été ajoutées.
Tant et si bien qu’en 2017, plus de 90 % des appareils obtenaient un score supérieur à la classe A. En parallèle, les machines les plus énergivores ont été proscrites. L’exemple des réfrigérateurs est révélateur : les frigos de classe inférieure à A+ (donc, ceux notés de A à G) ont été interdits à la vente en juillet 2012, même si cette échelle figure toujours sur l’étiquette.
Un consommateur non avisé qui craque pour une référence dotée d’un A+ risque, par conséquent, de croire qu’il achète l’une des plus performantes du marché, alors qu’il s’agit en fait d’un modèle ayant récolté la moins bonne note !
Pour rendre l’étiquette à nouveau compréhensible pour le commun des mortels, la Commission Européenne a proposé de revenir au système initial étalonné de A à G, sous l’impulsion d’organisations environnementales et d’associations de consommateurs, dont l’UFC-Que Choisir, qui réclamaient cette réforme depuis des années.
L’efficacité énergétique de tous les équipements concernés a été recalculée en fonction de cette nouvelle échelle. Les auteurs de la révision ne se sont pas contentés de durcir les niveaux attendus, ils ont aussi, parfois, fait évoluer la façon dont ceux-ci sont mesurés.
Par exemple, pour les lave-linge, le calcul a été réalisé en lançant un nouveau programme, appelé « éco 40-60 », imposé par l’Union européenne fin 2019. L’efficacité de ce cycle peut varier, comme le montre notre test consacré à diverses machines : les anciens modèles A+++ reçoivent désormais une note s’échelonnant de A à E.

Vérifiez bien les nouvelles dispositions des étiquettes Energie