UFC-Que Choisir de Rambouillet et sa Région

Energie / Eau

La désindustrialisation en France: les équipements de production d’électricité.

Réflexions à propos de l’Energie par Lionel Taccoen .Avec nos sincères remerciements

Au début de l’épidémie, les Français se sont aperçus que leur pays ne fabriquait plus d’objets tels que les masques chirurgicaux. La France connait une rapide désindustrialisation : 40% des entreprises manufacturières sont disparues depuis l’an 2000, stoppant la fabrication d’innombrables produits finis ou non.

La Lettre « Géopolitique de l’Electricité » disponible ci-dessous est une observation du phénomène dans le cas concret de la fabrication des équipements nécessaires à la production d’électricité. On constate, comme souvent dans un sinistre, l’addition de causes distinctes :

-La gestion aberrante du plus grand groupe industriel français, la Compagnie Générale d’Electricité, a isolé Alstom, une entreprise-clef. Le Gouvernement s’est résigné à la réintégrer dans un puissant groupe étranger : General Electric, pour lequel la survie de deux pôles d’excellence français, l’hydroélectricité et les turbines à gaz ne sont pas prioritaires et risquent de disparaître.

-La première source d’électricité, le nucléaire est au cœur d’un débat politique, voire politicien. Sa gestion en est paralysée, empêchant toute programmation à long terme, pourtant indispensable. Les entreprises correspondantes sont en grand danger.

-La France fournit des aides abondantes au développement du solaire et de l’éolien. Mais elles se déversent dans des entreprises sans usines, qui s’approvisionnent massivement à l’étranger ou dans des installations possédées par l’étranger.

L’industrie française risque, dans un avenir proche de ne plus être capable de construire une installation de production d’électricité, quelle qu’elle soit, du plus puissant réacteur nucléaire au plus petit kit solaire. Le signe le plus inquiétant est l’absence de volet industriel dans la toute récente Programmation Pluriannuelle de l’Energie.

Comme nos autres publications, on trouvera aussi notre étude sur notre site

www.geopolitique-electricite.fr

Très sincèrement,

Lionel Taccoen
Directeur de la Lettre Géopolitique de l’Electricité.